Sock Addict, moi ?

by

Sock Addict? c’est bien possible en effet. Vous l’avez remarqué, des chaussettes ont fleuries durant ces derniers mois sur mon compte instagram (@happysweetpeachfactory)

Erell sock de @alongavecanna

La raison ?

Besoin d’un projet tricot nomade, rapide, zéro cerveau, de la technique mais pas trop. En effet, suivant les modèles je n’ai besoin d’aucun patron quand j’utilise ma « recette de base », ou cela peut me challenger quand je choisis un patron plus complexe, nécessitant des nouvelles techniques par exemple .

C’est un projet très gratifiant je trouve, et nécessitant peu de temps comparé aux gros projets gilet, pull etc … dont j’ai un peu saturé dernièrement (mais l’envie revient, je prends juste plus de temps pour bien penser mon choix de laine, le modèle etc…) J’en parlerais dans un prochain article de ce processus de création plus conscient, moins automatique dont j’ai envie en ce moment.

J’ai reçu dernièrement beaucoup de Messages privés sur Instagram, me demandant où je trouvais mes laines, ma recette de base, si je pouvais faire un Kal etc etc … Je me suis dit qu’un article sur le blog avec les liens serait plus pratique pour répondre de façon complète, et pour que les informations soient retrouvables à tout moment. C’est parti! mais attention gros risque de devenir sock addict si vous vous lancez 😉 !

Les laines,

On peut être vite perdu devant toutes les possibilités: laine industrielle ou teinte à la main ? unie ? autorayante ? tweedée ? fine ou épaisse? Les possibilités sont infinies, et c’est notamment cela que j’adore dans cet accessoire. Le fait que l’on puisse carrément se lâcher niveau coloris et association, ce que l’on ne ferait peut être pas aussi facilement pour un pull ou un gilet.

La matière

La matière ? En général on recommande qu’il y ait du nylon dans la laine pour sa durabilité, le talon subissant notamment beaucoup de frottement pendant la marche. Mais d’autres matières sont possibles je vais tester prochainement une laine merino et orties par exemple j’ai hâte.

Pour ma part j’ai des chouchous que je vous les liste ici (je mettrais à jour cette liste au fur et à mesure de mes découvertes).

Laines « industrielles »

Lana grossa Tweed

Gros gros choix de qualités et de coloris, le prix y est raisonnable surtout pour débuter. J’ai pour ma part testé la tweed , l’autorayante également . J’ai offert à des Amies le coloris avec le fil à paillettes.

laine coopknits sock yeah
  • Sock yeah , petit prix pour une laine hand dyed, les écheveaux font 50gr dont parfait pour les chaussettes pas trop hautes ou pour les coloris constrastants.
  • Phildar la qualité folk , Bergère de France la qualité goomy 50 ( attention parfois grosse différence entre deux pelotes du même bain … risque de chaussette soeur et non jumelles)

  • Régia
Laine merino yak de régia

La merino yak fait partie de mon top elle est chaude, douce, bien ronde et carrément pull ou gilet compatible. Pour ma part je l’achète chez Julie @Lilicommetout . J’ai réalisé deux paires dans cette laine. Mes Erell socks dans le coloris moutarde et les XO socks en test pour leenihoi dans le coloris mint. Je pense m’en reprendre au fil de la manche ou est présente Julie. Pour notamment faire des paires pour mon mari et mon frère (dans le coloris gris et le anthracite) et me faire un gilet pour cet automne. La qualité en soie me tente vraiment, notamment ce magnifique corail auquel je pense depuis des semaines, bref encore plein de belles aventures découvertes tricots en vue!

laine hobby
  • Hobby : pas encore testé mais une amie m’en a offert une pelote 🙂
  • Scheepjes : metropolis aux 80 coloris vous risquez donc de trouver votre bonheur 😉 que j’ai acheté pour ma part chez les ateliers Kokoboheme
Laine metropolis de scheepjes
  • Vous voyez vraiment beaucoup de choix de quoi faire tourner les têtes et de quoi rendre sock addict 😉

Laines teintes à la main :

Un peu plus onéreuses forcément vu le travail artisanal et créatif qu’il y a derrière.

Mes premières ont été celle de chez Catherine Madelaine et Filibert. Ce que j’adore chez Catherine c’est que l’on peut notamment y trouver en plus de coloris trop beaux, des écheveaux de 20/50gr parfait pour les chaussettes.

J’aime beaucoup les Boulettes (petites pelotes de 20gr) des laines vilaines également pour les coloris contrastants ou les rayures de mes projets tricots.

Quasiment toutes les teinturières indépendantes proposent des laines avec nylon pour les chaussettes pour en citer quelques unes que j’ai testé : Les jolies de milies, hedgerow yarns , claines , Wol met verve etc …

Ma recette de base

Passons maintenant à ma « recette » de base . Ceci est une recette qui convient à mon pied, à sa largeur, à ma tension de tricot … Il vous faudra donc l’adapter à votre pointure. et prendre en compte votre tension de fil. C’est en faisant des essais que vous trouverez votre recette personnelle. Ma recette évolue elle aussi car au fur et à mesure que je tricote des patrons je découvre des techniques qui me plaisent plus etc …. mais pour le moment voici ma recette actuelle.

  1. Montage

J’aime particulièrement le montage de la cheville aux orteils finalement « cuff down ». Je monte en 2,5 mm 60mailles, si le patron requiert plus de mailles (64 par exemple) je passe en 2,25mm . J’utilise cette technique de montage de mailles que little bobbins recommandait dans le patron des rita socks . (Tuto en français de Knit spirit)

2. Le Talon :

C’est un talon renforcé sur les 30 mailles de l’aiguilles arrière. J’utilise celui du patron de @aknittingbunny dans son patron des winky’s socks).Technique expliquée image sur youtube de tricot and stitch

3. Les orteils :

J’utilise la technique expliquée par tricot and stitch Je m’arrête quand j’ai 12 mailles sur chaque aiguille et je fais un grafting. Tadam ! vous avez fini notre chaussettte !

Cette recette évolue au fur et à mesure de mes découverte de nouvelles techniques etc … Je faisais notamment avant le talon après coup (after thought heel), mais je trouve qu’il n’épouse pas assez mon talon (gout personnel) mais la technique est intéréssante et mérite d’être testée au moins une fois pour se faire son propre avis.

Et souvent quand je n’ai pas 100gr de laine que je suis un peu juste je préfère faire en toe-up la construction de ma chaussette. J’utilise alors le tuto de Mélina le tipanda pour le turkish cast_on.

Le matériel de la parfaite sock addict?

Alors au niveau du diamètre,vous aurez besoin d’aiguilles fines en général 2,0/2,25 ou 2,50mm pour la plupart des laines chaussettes fingerings. Voir de plus gros diamètre d’aiguilles si vous utilisez des laines plus épaisses ( sport dk worsted etc… mais cela est moins courant).

Il y a une multitude de type d’aiguilles, l’offre ne cessant d’augmenter . Pour ma part j’en ai testé beaucoup et je commence à avoir mes chouchous suivant les types de modèles/parties de la chaussette.

  • De base , pour le corps de la chaussettes je passe souvent sur mes addi sock wonder si c’est du jersey ou pour le jacquard car plus facile en rond qu’en magic loop. On ne voudrait pas un pied tout boudinné à cause de soucis de tensions en magic loop ?;) En revanche s’il y a des points texturés, les aiguilles addi n’étant pas trés pointues je préfère le faire avec les addi crazy trio dont une pointes a chaque fois est sharp ou passer en magic loop et mes hiya hiya sharps.
  • Je ne suis pas fan des 23 cm de hiya hiya mes doigts crispent trop.
  • Doubles pointes, peut être moins évident à prendre en main si on n’a jamais testé avant. Mais je les aime beaucoup cela ralentir un peu mon tricot mais j’aime beaucoup je trouve que cela à un côté méditation, qui change. J’aime beaucoup les zing de knit pro en longueur 15 cm pour les chaussettes ou les bambous mais peut etre plus fragile surtout si vous avez tendance à tricoter sérré .
  • Addi crazy trio, alternative aux doubles pointes, j’aime beaucoup surtout car une pointe de chaque aiguille est plus pointue donc cela aide pour les points texturés .Le processus est un peu moins naturel pour moi . J’aime aussi les utiliser quand je veux bien prendre mon temps (quand la laine est autorayante par exemple). Point négatif, le prix… Ce ne sont pas celles que je recommanderais à une débutante qui n’a jamais tricoté avec des doubles pointes. Une mini démo est disponible dans l’épisode 9 de mon podcast sur youtube.
  • Des socks blockers est-ce utile ? ce n’est clairement pas essentiel du tout. C’est plus un outil pour faire de belles photos, ou pour présenter ses chaussettes dans un podcast. Donc à mon avis à moins d’en avoir envie, car l’objet vous plait ce n’est pas nécessaire d’investir. Vous pouvez très bien réaliser les vôtres à l’aide de ce tuto.

Quel modèle pour débuter ?

Je vous conseillerez de commencer par un modèle simple de base. Pour dans un premier temps visualiser les différentes parties de la construction d’une chaussettes. A l’image d’une toile en couture afin de trouver votre recette de base ( nombre de mailles, talon préféré etc …). On recommande souvent les vanillas socks pour démarrer. Mais les erells socks de along avec anna ou les modeles de chaussettes de the knitting bunny sont aussi très bien fait pour les débutantes.

Pour celles qui ont déjà tricotées des chaussettes j’aime beaucoup les modèles de Little bobbins et de leenihoi.

J’écrirais des articles sur chaque paire que je tricote pour vous faire des retours. Vous les trouverez avec le # patronchaussette quand cela sera fait.

Et si vous cherchez des inspirations patrons ou choix de laines; Aline sock addict du blog et du compte instagram @alineaupaysdesmailles a fait un article sur les chaussettes. Elle y explique qu’elle cherche le hastag #sockaddict pour trouver des modèles/inspirations sur instagram. Super idée que j’utilise depuis. Merci Aline pour ce chouette article que je vous invite à lire également.

En haut : tender sock de Bmandarines
En bas : ma recette

/ Les KALs ?

Alors pour les « KAL » pour les sock addicts , il y en a déjà deux au long court organisés par @mclevq #lesbas et @cookies_la_guerriere .

Mais une idée de groupe me trotte dans la tête ces derniers temps, je vous en parle dès que l’idée se précise dans ma petite tête.

J’espère que l’article vous aura aiguillé un peu. Et vous, quel est votre/vos laines et modèles préférés ? avez vous d’autres questions ?

En attendant de vous retrouvez dans un prochain article , belle et douce journée/soirée et surtout bon tricot !

Amélie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *






Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.